750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FAIRE SON PAIN MAISON  A LA MACHINE A PAIN (MAP)

FAIRE SON PAIN MAISON A LA MACHINE A PAIN (MAP)

Le pain, nourriture universelle, est aimé et respecté dans le monde entier. Aujourd'hui, on redécouvre le bonheur de manger du bon pain et aussi de le faire "maison"...

La machine à pain permet de préparer et de cuire facilement et rapidement différents types de pain.

Les avantages de la machine à pain sont nombreux :
- Economie, les ingrédients de base sont peu onéreux.
- Souplesse, vous disposez de pain frais à tout moment, certaines machines à pain sont programmables.
- Facilité, une seule machine pour réaliser toutes les étapes : pétrissage, levage, cuisson.

La machine à pain permet également de préparer d'autres types de pâte pour croissants, pizzas…

Techniques

Composition de la machine à pain :

Toutes les machines à pain se composent d'une cuve (ou de plusieurs) dans laquelle on met les ingrédients, munie d'un bras pétrisseur qui va mélanger la pâte. La cuve se retire aisément de la machine afin d'insérer les ingrédients dedans, toujours sur une balance culinaire pour être très précis.

Utilisation :

L'utilisation d'une machine à pain est assez simple. En général sur les machines à pains, vous mettez votre préparation dans la cuve assortie de la pâle dans l'ordre des ingrédients, puis vous insérez la cuve dans la machine, emboitée au moteur.

Ensuite, vous sélectionnez le programme désiré en cliquant sur le bouton correspondant, ainsi que la dorure du pain et éventuellement son poids. Vous appuyez alors sur marche pour que la machine fonctionne.

1 - Ordre des ingrédients :

L'ordre des ingrédients à insérer dans la cuve est à respecter, sinon vous aurez de grandes surprises à la fin de la cuisson de votre premier pain !

En général, il faut mettre dans cet ordre les ingrédients :
- Liquides + sucre + sel
- Farine
- Levure en dernier en faisant un puits dans la farine.

A savoir : En aucun cas la levure ne doit rentrer en contact avec le sel, l'effet de la levure serait amoindri et donc le pain (ou la brioche) sans volume !

2 - Le choix du programme :

Il faut bien lire le manuel d’utilisation de votre machine à pain. C’est lui qui vous dira combien de temps dure tel ou tel programme et à quelle utilisation il est destiné.

Vous n’avez pas de manuel d’utilisation ? Faites des essais ! Gardez en tête les grandes lignes suivantes :
*  les programmes "pâte" ou "pizza" font lever la pâte mais ne la cuisent pas ;
*  les programmes "pain complet" font lever la pâte plus longtemps que les programme "pain blanc" ou "normal" ;
*  les programmes "gâteau" ou "cake" pétrissent et cuisent mais ne font pas lever la pâte.

3 - La sortie du pain:

Il est important de sortir son pain le plus rapidement possible une fois que la cuisson est terminée. Dans le cas contraire, l’humidité contenue dans la machine à pain se condenserait et la croute du pain sortirait humide

Il est normal que l’empreinte de la pale de pétrissage reste dans la miche de pain cuite. Il arrive même qu’elle reste dans le pain. Dans ce cas, il suffit de la retirer avec les doigts ou à l’aide du crochet fournit avec votre machine à pain

4 - L ’entretien :

Le bol de pétrissage étant recouvert d’un revêtement antiadhésif, il est important de le nettoyer avec beaucoup de douceur. Un peu d’eau et un rapide coup d’éponge suffisent amplement. Si vous êtes pressé, vous pouvez même simplement passer un coup de torchon. Utilisez le moins de produits détergents possible et dans ce cas, surtout rincez-les bien, afin qu’il n’en reste pas. Cela pourrait être toxique, en plus d’altérer le goût de votre pain.

Taux d'Humidité d'une machine à pain :

Le TH ? Qu'est-ce donc ? Il s'agit très simplement du Taux d'Hydratation de la machine à pain, qui diffère d'une machine à l'autre. Pour faire le meilleur pain possible, mieux vaut le connaître, car vous pourrez alors adapter la quantité de liquide qu'il lui faut pour fonctionner au mieux, lorsque vous utilisez des recettes non fournies dans le livret de recettes accompagnant la machine (si vous achetez un livre spécial machines à pain dans le commerce, par exemple).

Pour connaître ce fameux TH (exprimé en %), il suffit de faire un petit calcul très simple

Pour calculer le taux d'humidité relative à votre machine à pain, il vous faut regarder dans le livret de recettes fournis avec l'appareil. Prenez la recette la plus basique (pain blanc) donnée en exemple, et divisez la quantité d'eau par la quantité de farine.

Exemple : 500 grammes de farine et 250 ml d'eau
En sachant que 250 ml d'eau correspond à 250 grammes, je divise 250 par 500. J'obtiens 0,5.
Le taux d'humidité de cette machine à pain est de 50%

Taux d'humidité des farines :

La valeur moyenne du taux d'humidité des farines est donnée ci-dessous.
Farine de blé T45 (exemple, farine de gruau) : TH de 55%
Farine de blé T55 : TH de 60%
Farine de blé T110 : TH de 65%
Farine de blé T150 complète : TH de 67%
Farine de seigle T150 complet : TH de 70%
ÉpeautreT150 complet : TH de 72-75%
Sarrasin : TH de 65%
Mais : TH de 70%

 

 

ASTUCES :

La poolish :

La poolish est une technique simple pour que pains et brioches développent leurs arômes.

La mie est plus élastique, elle se conserve mieux.

La préparation s'effectue en deux temps.

La veille au soir, mélanger dans un saladier la farine, l'eau ou le lait légèrement tiédi, la levure ou le levain. Laissez reposer à l'abri des courants d'air toute la nuit sous un torchon. La pâte a augmentée de volume et "bulle". Mettez-la dans la cuve de la machine et suivez la recette que vous avez choisi de faire.

Brioches et pains cuits au four :

Vous pouvez bien évidemment utiliser votre machine pour pétrir et faire lever votre pâton, terminer le façonnage du pain librement, le laisser lever une seconde fois, et enfin le cuire au four. Toutes les machines à pain proposent un programme "pâte seule" qui dure entre 1 heure et 2 heures 30 selon les machines.

Le façonnage :

* Lorsque vous retirez le pâton de votre machine, il est un peu mou. Farinez bien vos mains et votre plan de travail.

* Pour le façonnage des pains "longs", étalez la pâte jusqu'à former un rectangle. Repliez la pâte en deux, et soudez les bords avec les doigts. renouvelez une fois l'opération. Roulez le pâton afin qu'il prenne une forme cylindrique régulière.

* Pour les  boules, formez une galette, puis repliez-la par dessous, jusqu'à l'obtention d'une boule.

* L'endroit de la soudure doit être dessous si vous faites lever votre pain sur une plaque, et dessus si vous faites lever le pain dans un banneton et que vous renversez votre pâton sur une plaque avant de le cuire.

La levée :

Une fois façonné, votre pain doit entamer sa seconde levée, environ 30 à 60 minutes, sous un torchon.

Les incisions :

Lorsque votre pain est prêt à être enfourné, incisez-le sur le dessus à l'aide d'une lame de rasoir ou d'un cutter. Les incisions sont faîtes longitudinalement, à un angle de 30° environ. Elles permettront au pain de gonfler harmonieusement.

Le coup de "buée" :

Avant d'enfourner votre pain, jetez dans la lèchefrite un peu d'eau bouillante et refermez vite la porte du four afin que la buée qui s'est formée reste à l'intérieur. Ce "coup de buée" est le secret d'une croûte bien dorée.

 

Tag(s) : #Recettes Boulangerie, #dossiers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :