750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FAIRE SON PAIN MAISON  (A LA MAIN)

FAIRE SON PAIN MAISON (A LA MAIN)

Le pain, nourriture universelle, est aimé et respecté dans le monde entier. Aujourd'hui, on redécouvre le bonheur de manger du bon pain et aussi de le faire "maison"...

Techniques

Les gestes du boulanger
Le métier de boulanger ne se résume pas à un simple pétrissage d'eau et de farine. Il nécessite aussi du savoir-faire et de l'imagination. Voici la base à connaître quand on commence à faire son pain soi-même.
 

La préparation de la pâte
Le boulanger met la farine en tas sur le plan de travail, y creuse un puits et y verse de l'eau. Il mélange du bout des doigts, puis écrase avec la paume. Il incorpore ensuite la levure et le sel séparément.
 

Le pétrissage
C'est une étape importante, il s'agit d'emprisonner de l'air dans la pâte afin de lui donner du corps et de l'élasticité. Le pétrissage peut être effectué à la main ou à l'aide d'un pétrin.
Le boulanger projette la pâte plusieurs fois sur le plan de travail, il l'étire dans le sens de la hauteur puis la replie. Lorsqu'elle est bien lisse, brillante et souple, il la met en boule, la saupoudre de farine et la recouvre d'un torchon.

Plus il fait chaud, plus la pâte lève vite. Mais il faut aussi savoir que plus la pâte lève lentement, plus le pain se conservera longtemps. Dans un endroit tiède, aux alentours de 25° C, la fermentation dure environ 1h30.
 

La coupe
Le boulanger divise la pâte selon le nombre de pains désirés. Les morceaux de pâte s'appellent les pâtons.
 

Le façonnage
Chaque pâton est replié sur lui-même plusieurs fois afin d'exprimer l'air.
Puis le boulanger lui donne une forme (boule, pavé, baguette, etc) et le place dans un panier de toile fariné, sur une plaque ou dans un moule graissés. Le pâton est à nouveau recouvert d'un torchon pour une deuxième fermentation, plus courte que la première.
 

La cuisson
Avant d'enfourner le pain, le boulanger le signe, c'est-à-dire qu'il entaille la surface de la pâte avec un couteau pour que le pain n'éclate pas en cuisant. Le four doit être bien chaud, les petits pains cuisent au milieu et les plus gros pains dans le bas du four.

Pour que la croûte soit fine et bien dorée, on enfourne un récipient rempli d'eau. Pour savoir si le pain est cuit, en tapant du doigt le dessus du pain, il doit sonner creux.

Sources : Faire ses pains", de Aglaé Blin, Rustica, 2002 - "Comment faire le pain chez soi", De Vecchi, 2002

 

Tag(s) : #Recettes Boulangerie, #dossiers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :